Question:
Quel est le son des enregistrements binauraux dans une situation stéréo typique?
TFF
2010-03-18 20:27:35 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je suis curieux de savoir s'il existe une différence notable entre un enregistrement binaural et un modèle de prise de son stéréo typique lors de l'écoute dans un environnement de studio. Y a-t-il quelque chose qui doit être compensé? Évidemment, j'ai écouté des enregistrements binauraux sur mon équipement personnel, mais je veux avoir une perspective professionnelle à ce sujet.

Deux réponses:
#1
+8
Colin Hart
2010-03-19 03:54:31 UTC
view on stackexchange narkive permalink

L'enregistrement et la lecture binauraux sont impressionnants en raison de la reproduction de la localisation spatiale. C'est presque du vrai 3D. Gauche, droite, haut, bas, avant, arrière et distance sont tous assez bien reproduits. Le seul hic, c'est que vous devez l'écouter au casque. Les écouteurs fonctionnent mieux, car la forme de l'oreille externe (Pinnae) est déjà prise en compte dans l'enregistrement, donc si vous utilisez des canettes, vous ne faites que passer à nouveau par l'oreille externe. Cela mis à part, un enregistrement binaural inchangé va sonner génial à travers les moniteurs de studio. Ceci est dû au fait que le signal binaural enregistré a déjà une localisation "imprimée" dessus, et lorsque vous écoutez les haut-parleurs, vos oreilles vont localiser à nouveau le son. Vous ne pouvez pas empêcher l'oreille droite d'entendre le haut-parleur gauche et l'oreille gauche d'entendre le haut-parleur droit. Cette isolation n'est possible qu'avec l'utilisation d'un casque.

Vous pouvez cependant CONVERTIR le binaural en stéréo pour la lecture sur une paire d'enceintes à l'aide d'un système de suppression de diaphonie. Cela peut être soit une conversion logicielle, soit un convertisseur matériel. Vous pouvez le retirer assez bien avec la plupart des enregistrements binauraux, mais cela fonctionne mieux avec une réponse impulsionnelle binaurale (ou BIR). Il y a un bon article à ce sujet ici. AES a également un article à ce sujet, mais vous devez l'acheter. Si vous êtes intéressé, il se trouve ici. J'ai fait une tonne de travail avec binaural, donc si vous voulez en savoir plus, faites-le moi savoir.

@Colin Hart Wow, je viens d'apprendre un tas de ta réponse ...
Heureux de l'entendre! C'est ça le SSD!
#2
+3
Andrew Spitz
2010-03-19 00:46:19 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Pour moi, il y a une grande différence. Lorsque vous écoutez avec un casque, la reproduction spatiale des enregistrements binauraux est incroyablement précise (pas tout à fait aussi précise à l'avant). Lors de l'écoute sur des haut-parleurs, le milieu du champ stéréo est assez mort. Cela ne représente vraiment pas une bonne image stéréo. C'est dommage car ce serait un excellent moyen d'enregistrer discrètement sans sacrifier une belle image stéréo.

C'est juste mon expérience. Quelqu'un avec un autre point de vue?

si ce que vous dites est vrai, comment un simple micro cardioïde placé au centre de l'image stéréo lors de l'enregistrement binaural sonnerait-il? (ou peut-être un super cardioïde?) Je vais essayer ceci quand je trouverai une tête factice.
@Nikos Chatzigeorgiadis Eh bien, faites-moi savoir quand vous l'essayez. Je serais curieux de savoir comment cela sonne. Je suppose qu'une configuration intermédiaire serait similaire.
Recherchez «l'arbre Decca», c'est un tableau de micros omnidirectionnels. Je crains que l'introduction d'un micro cardioïde dans une configuration binaurale simple ne dégrade les capacités binaurales simplement pour «remplir» un peu l'image lorsqu'elle est reproduite sur des haut-parleurs. Il pourrait être intéressant de rechercher également le "disque jecklin" qui est un moyen d'utiliser une surface absorbante entre les deux micros omnidirectionnels pour simuler une fonction de transfert liée à la tête, ce qui, si je comprends bien, améliore l'imagerie lorsqu'il est utilisé avec des haut-parleurs.


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 2.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...