Question:
Organisation des bibliothèques
sepulchra
2010-03-15 01:59:33 UTC
view on stackexchange narkive permalink

C'est amusant de sortir et d'enregistrer, mais je dois souvent être très motivé pour éditer et cataloguer un tas de mes enregistrements. Mon blog m'a aidé avec cela, mais je suis curieux de savoir comment les gens cataloguent leurs sons et quels outils de bibliothèque ils utilisent.

Huit réponses:
#1
+5
Jay Jennings
2010-03-15 02:21:17 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Lancer vos sons dans un programme de bibliothèque est facile, c'est développer et coller à un schéma de nommage significatif qui est difficile. Certaines conventions courantes sont:

• Utilisez un code alphanumérique dérivé du projet comme préfixe, tel que SW001 pour Star Wars, session d'enregistrement n ° 1; puis ajoutez ensuite une brève description (SW001 Laser Shot 06).

• Vos initiales comme préfixe afin que vous puissiez trouver immédiatement votre propre matériel parmi d'autres, comme JWJ02 Laser Shot 06.

• Codez vos sons par catégorie, comme TRAF_Pacific Coast Highway Busy (pour le trafic) ou CRWD_Shopping Mall (pour Crowd).

• Ou ignorez le codage et utilisez simplement une description concise de 3 ou 4 des mots, tels que Expressway Traffic Busy ou Dog Barks Distant Night.

(En tant que barre latérale, je pense que la technologie de codage était plus précieuse lorsque les sons étaient stockés sur un film ou une bande et que les "programmes de bibliothèque" n'étaient rien plus de classeurs à 3 anneaux. Aussi lorsque les ordinateurs avaient une longueur de fichier maximale de 31 caractères.)

En ce qui concerne les logiciels de bibliothèque, j'utilise exclusivement Soundminer et je trouve qu'il est non seulement excellent pour cet objectif précis, mais aussi comme outil de conception sonore. (Il existe un fil de discussion sur ce sujet sur le site SSD.)

Je suis toujours à la recherche d'un bon logiciel de bibliothèque. Soundminer est ridiculement cher à mon avis, et un programme comme Audio Finder par Iced Audio ne me plaît pas. Même les logiciels audio doivent avoir une interface utilisateur propre et esthétique.
Salut Hugo, Il y a un autre programme appelé NetMixPro que certains des gens de WB utilisent, mais je n'ai aucune expérience avec lui. Comme je l'ai déjà dit, vous en avez généralement pour votre argent et, à mon avis, Soundminer vaut l'investissement.
Je ferais +100 si je pouvais. A pris les mots de ma bouche. Je me retrouve en fait à rechercher ma bibliothèque la plupart du temps en fonction de la source de la bibliothèque (6035, UWT, PE45, etc.), afficher l'abréviation à partir de laquelle j'ai maîtrisé un effet personnalisé et / ou les initiales de l'origine de l'enregistrement - plusieurs fois en combinaison avec des mots plus standards. J'ai une mémoire plus photographique de cette façon je suppose, en cherchant plus intuitivement sur la mémoire et l'expérience personnelles que la recherche pure et simple de mots de base. Soundminer est génial. Je ne sais pas où je serais sans ça, sérieusement. C'est une aubaine.
#2
+3
user49
2010-03-15 04:21:39 UTC
view on stackexchange narkive permalink

L'aspect le plus important de la dénomination des fichiers est que vous puissiez trouver le matériel plus tard ... & peut-être beaucoup plus tard, c'est-à-dire des décennies .... J'ai une bibliothèque chronologique, donc à mesure que j'enregistre du nouveau matériel, il est simplement ajouté, puis j'ajoute des copies supplémentaires du matériel au fur et à mesure que je le nettoie.& master / sort le ... donc les enregistrements originaux seront plus probablement étiquetés avec l'emplacement ou la session d'enregistrement, mais le nom principal est selon Sepulchras c'est-à-dire terme large -> spécifique ... Je nomme aussi parfois des fichiers avec une courte abréviation à l'avant, par exemple AMB pour l'ambiance, etc.

J'utilise SoundMiner pour accéder à la bibliothèque, qui fonctionne bien (même si je souhaite qu'ils continuent à la développer) et l'utiliser pour ajouter des métadonnées aux fichiers, surtout si les sons ont été utilisés dans un film spécifique, par exemple, je transfère généralement toutes les ambiances de chaque film dans la bibliothèque en tant que section autonome & le tague avec le nom du film, comme cela peut être un moyen rapide de trouver quelque chose ...

#3
+2
Andrew Spitz
2010-03-15 03:45:45 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Basehead est actuellement en version bêta pour Mac. J'ai joué avec, et cela semble assez sympa et abordable. Je ne peux pas vraiment le dire complètement car toutes les fonctionnalités ne sont pas encore implémentées dans la version bêta.

Le gars Steve, a été super sympa et réactif avec les courriels - c'est toujours un bon signe. J'aimerais juste pouvoir exécuter des plugins ou recâbler directement à partir de Basehead, à moins que je ne puisse et que je n'ai pas encore trouvé comment. Vous pouvez ouvrir un éditeur Wave mais ce n'est pas la même chose que d'exécuter un traitement par lots ou d'exécuter un plugin standard directement à partir du logiciel.

Je seconde Basehead. J'ai tout utilisé et Basehead est aussi bon sinon meilleur que le reste. Et les développeurs (Steve et Jez) sont super cool et réactifs envers leurs utilisateurs.
#4
+1
user144
2010-03-15 02:03:07 UTC
view on stackexchange narkive permalink

J'utilise le Sample Manager d'Audiofile Engineering. Il est bien conçu, mais à ce stade, il est devenu presque inutile. Il doit avoir du mal à gérer de très grandes banques de fichiers sonores. Avant ces derniers temps, je l'ai aimé pour le catalogage et le traitement par lots.

#5
+1
Miguel Isaza
2010-03-16 11:26:28 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Sous Windows, j'utilise Basehead et répond totalement à mes besoins. L'option suivante serait Soundminer, mais Basehead fonctionne bien pour moi pour le moment ... Sur Mac, j'utilise AudioFinder et je l'aime beaucoup. Ma machine principale est sur Mac, c'est donc un programme que j'utilise tout le temps.

De plus, récemment, West Latta a publié un bel article sur "l'organisation des bibliothèques" chez Audiotuts ... Vérifiez-le ici: http://audio.tutsplus.com/articles/general/the-good-librarian/

#6
+1
AdamJ
2010-03-17 22:13:27 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Vous pouvez toujours suivre la voie simple et maintenir une feuille Excel. Colonnes pour la catégorie, la sous-catégorie, le nom de fichier, le titre, la description

Nommez chaque fichier en commençant par un sku et un bref titre

C'est ce que je fais pour gérer environ 4000 sfx et cela fonctionne bien

#7
+1
Morgan
2010-03-18 00:17:31 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Dans un monde parfait, je les nomme avec mes initiales, puis un code, AMB, FOLEY, VEHICLE, HORR, PAD, Perc, ect. Puis une brève description du son, puis je passe au style ghetto et dépose les sons dans iTunes et ajoute une meilleure méta-données. Je garde également ma bibliothèque commerciale au même endroit.

Malheureusement, pour beaucoup de mes projets, j'ai juste un dossier de projet avec des centaines de sons organisés avec des sous-dossiers. Les dossiers sont bien nommés, mais les fichiers sont souvent nommés trop génériques. I. E. ControlPointStart001.

#8
  0
sepulchra
2010-03-15 02:00:12 UTC
view on stackexchange narkive permalink

J'utilise actuellement ce schéma:

Général à spécifique par exemple:

Tank, M60, Treads, Close, Away

À partir de maintenant, je suis en utilisant simplement le Finder sur mon mac, et j'ajoute des métadonnées avec Sound Devices Wave Agent



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 2.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...