Question:
Voyager avec du matériel (douane)
Andrew Spitz
2010-03-27 19:25:54 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Jusqu'à présent, je n'ai jamais déclaré ni rencontré de problèmes à l'arrivée, mais au fur et à mesure que je reçois plus de matériel, j'appréhende un peu lors du passage à la douane. Toute cette électronique coûteuse pourrait représenter un sérieux revers si l'on devait payer des droits d'importation.

Je ne sais pas très bien comment tout cela fonctionne. Que dois-je faire au départ et à l'arrivée. Dois-je toujours déclarer quand je quitte un pays, ou est-ce une chose unique à faire lorsque je quitte le pays où j'ai acheté l'équipement? Je n'ai aucun reçu pour mon ancien équipement.

Toute expérience ou connaissance que vous souhaiteriez partager serait extrêmement appréciée.


C'est une petite variante de ma question ... Ma petite amie me rend visite des États-Unis, et l'équipement est littéralement doublé en Afrique du Sud, donc je veux qu'elle me ramène le matériel nécessaire. Si elle le déclare à son départ, n'aura-t-elle pas besoin de payer pour se rendre en Afrique du Sud (si elle dit que c'est son équipement personnel)? Qu'en est-il du retour sans équipement, vont-ils vérifier?

Ma question est un peu floue car je ne comprends pas ce monde, j'ai essayé de trouver des réponses en ligne mais c'est impossible.

Merci pour votre aide.

Quatre réponses:
#1
+3
NoiseJockey
2010-03-27 21:41:56 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Chaque pays sera un peu différent, mais la solution se résume généralement à de la paperasse, pour transporter une quantité importante d'équipement.

Les gouvernements sont généralement préoccupés par la revente locale qui échappe aux droits d'importation appropriés. La clé semble être d'avoir une documentation complète sur la propriété de l'équipement et des documents indiquant que cet équipement est destiné à un usage spécifique et ne sera pas revendu. Les douanes, par conséquent, supposeraient logiquement que votre équipement quitterait le pays lorsque vous le feriez.

C'est une question tout à fait valable au sujet de votre autre significatif quittant le pays sans ledit équipement; Je suis généralement optimiste sur de telles choses, mais les formulaires qu'elle aurait à la sortie seraient logiquement également vérifiés à la sortie. Mais je n'ai pas d'expérience spécifique avec ça, donc je ne peux pas le dire avec certitude.

Les plus grosses productions expédient généralement l'équipement séparément que le personnel. Les gens portent l'essentiel au cas où, mais utilisent des «expéditeurs d'expédition» ou même FedEx pour expédier l'équipement, tous assurés, bien sûr. Augmente le coût mais contourne le transport de grandes quantités de matériel. Un mélangeur de production d'un autre conseil d'administration a déclaré qu'il passait la nuit son kit via FedEx à l'hôtel dans lequel il logerait. (Aux États-Unis, je n'ai jamais perdu de bagages sans escale, mais ajoutez un arrêt à un itinéraire et c'est pratiquement 50/50 si l'équipement vous suivra correctement et à temps!)

J'espère que d'autres membres du SSD sera associé à encore plus d'expériences et d'informations ..!

Merci d'avoir répondu. Les coutumes sont assez dures en Afrique du Sud et parfois pas honnêtes comme elles devraient l'être, c'est pourquoi je m'inquiète plus que je ne devrais probablement l'être. Vous avez raison de dire qu'ils sont surtout inquiets que nous le revendions, donc je suis sûr que s'il semble utilisé et qu'il n'y a qu'un seul article de chacun, ils pourraient être effrayés à ce sujet.
Oof, ouais, je t'entends. Bonne chance, Andrew!
#2
+2
Shaun Farley
2011-08-16 18:04:53 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Ayant fait cela plusieurs fois maintenant pour mon travail, je peux fournir une réponse ... mais vous n'allez probablement pas l'aimer. Comme Nathan l'a mentionné, cela dépend du pays. Cela dépend également du travail que vous ferez pendant votre séjour dans le pays. C'est la version courte.

Si vous voyagez avec une petite quantité de votre propre équipement (par là, je veux dire tient dans la valise avec vos vêtements) ... et prévoyez de le ramener avec vous ... alors vous n'aurez probablement aucun problème de douane. Une fois que les licences de films commencent à s'impliquer lorsque vous voyagez en équipe, les choses commencent à devenir un peu plus compliquées. Dans ces cas, il est rare que je n'ai pas eu à déclarer le matériel à l'entrée et à la sortie, avec une forme de liste détaillée, et à le faire inspecter au hasard. Nous n'avons jamais eu à payer de droits d'importation dans ces cas, mais il y a souvent des frais de douane qui doivent être payés (à l'entrée, à la sortie ou les deux).

Nous avons toujours voyagé avec notre équipement, mais d'après ce que j'ai vu ... l'option d'expédition que beaucoup de gens utilisent maintenant finit par être très similaire. Ils n'ont tout simplement pas à s'occuper du matériel de contrôle des vols et des douanes immédiatement après de longs vols. Il y a toujours de la paperasse impliquée dans ces cas, et la paperasse requise varie en fonction des nations impliquées (notez le pluriel !!). La plupart des pays ont des informations douanières disponibles en ligne pour les équipes de tournage / médias. Ils ne sont pas toujours faciles à trouver, et il peut être dans votre intérêt de contacter une ambassade / un consulat si vous rencontrez des problèmes.

Quant à votre autre question, des droits d'importation sont attendus pour tous les achats effectués en dehors du pays dans lequel ils arrivent (à condition qu'ils ne repartent pas avec la personne qui les a amenés). Les États-Unis offrent une allocation personnelle (je ne me souviens pas si c'est 500 $ ou 1000 $) sur les achats rapportés pendant le voyage avant de commencer à facturer des droits d'importation. Je ne sais pas si d'autres pays le font ou non. Si votre petite amie l'a déclaré à un moment donné pendant le voyage, il est possible qu'elle soit vérifiée (certainement si elle est tirée pour un dépistage aléatoire). Si elle ne l'a pas, elle aura besoin d'une excuse solide (c'est-à-dire une copie physique d'un rapport de police) ou elle pourrait avoir des ennuis. Je n'ai aucune idée de ce que sont ces types d'amendes.

C'est un bourbier pour être sûr. J'espère que cela aide un peu.

#3
+1
user80
2010-03-27 22:42:38 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Il est désormais courant d'expédier du matériel plutôt que de le transporter comme bagage à main, en particulier d'un pays à l'autre. Il est étonnamment sûr et fiable, les étuis Pelican sont les meilleurs à utiliser. J'achèterais toujours l'assurance de livraison, bien que je ne connaisse personne qui ait encore dû faire une réclamation.

Pelican cases
(source : pelican.com)

Merci pour le conseil. Je cherche en fait à obtenir un cas B&W: http://bit.ly/d4Mqh7, ce qui est d'un bon rapport qualité-prix. Je voyage assez souvent et mes bagages ont souvent eu de longs retards et j'ai eu une perte, alors j'apporte généralement mon équipement sonore avec comme bagage à main. Je pense que maintenant que je reçois plus de goodies, je vais probablement garder l'équipement principal comme bagage à main et les micros supplémentaires comme enregistrement. L'expédition est trop chère à faire souvent (pour un usage personnel). Si une production où payer, je l'expédierais à coup sûr! Et Fedex est sûr à 100% de faire passer votre équipement à la douane, alors que l'apporter avec moi n'est pas sûr :-)
#4
  0
Blue Owl Studios UK
2011-08-16 16:42:12 UTC
view on stackexchange narkive permalink

J'ai fait passer une fois un gros capo de guitare à la douane en Belgique et j'ai passé une heure à les convaincre que ce n'était pas un coup de poing - ils ne se souciaient pas du tout de mon Rode / Fostex / Laptop / Blimp / XLR / casque. / p>



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 2.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...